Faites vous rappeler gratuitement


06.76.19.55.52


COACHING EN SEDUCTION HAUT DE GAMME
UN COACH EN SÉDUCTION CERTIFIÉ ET RENOMMÉ VOUS FORME EN ENTRETIENS PARTICULIERS

DEPUIS 20 ANS, 700 CELIBATAIRES ONT FAIT CONFIANCE A PATRICK HARRIS (COACH, ECRIVAIN, JOURNALISTE ET CONFERENCIER)


20 ANS D’EXPÉRIENCE A VOTRE SERVICE !

LE NOUVEL OBSERVATEUR :

Patrick Harris a un  sens évident du rapport humain, et coache les célibataires, (en entretiens particuliers), jusqu’au succès…. (Article complet : coach en séduction, Nouvel Observateur)

De même, des dizaines de TV, de radios et de journaux réputés ont fait l’apologie de mon travail. Mon CV complet et mes passages TV sont ICI


 

Renseignez-vous : une séance de coaching en séduction d’1h30 dans mes bureaux (Ou par téléphone) actuellement pour 75 euros au lieu de 147 euros :  06 76 19 55 52

Ou envoyez moi un message ICI


 

 

Votre coach seductionMes 3 OBJECTIFS pour vous servir :

1/ Vous proposer des méthodes de PNL  permettant de rendre votre partenaire amoureux. (Méthodes prouvées par des études de psychosociologie)

2/. Vous permettre le rencontrer l’âme sœur, par internet ou dans la vraie vie. (NB : la « drague » est à éviter. )

3/ Vous écouter et vous accompagner dans votre parcours amoureux. Vous aurez ainsi la possibilité de me téléphoner en illimité chaque fois que vous souhaiterez résoudre un problème affectif. Détails de mes prestations ICI 

 


coaching seductionLes femmes sont toutes différentes !

Qui ne s’est jamais dit « mais que dois je faire pour qu’elle m’aime ? » Virilité ou tendresse ? Assurance ou sensibilité ? Présence ou distance ?…Ne croyez pas les généralités, car les femmes sont toutes différentes, c’est la raison pour laquelle mon travail de coach en séduction est de vous permettre de deviner leurs personnalités amoureuses de la façon suivante :  suite

 


 

Les 4 points que vous devez absolument rechercher chez votre coach en séduction

1/ Un coach séduction qui maîtrise parfaitement son sujet. C’est une question de confiance.

J’ai écrit 3 livres sur la séduction ; 2 films et des dizaines d’articles dans des journaux réputés. J’ai également été le responsable du sujet « séduction » du magazine FHM de 2002 à 2009. Je souhaite donc pouvoir répondre à l’ensemble de vos questions concernant votre vie amoureuse. Suite ICI . Mon CV complet est ICI

 


Une méthode de manipulation efficace : « Le pied dans la porte ».

N’ayons pas peur du mot « manipulation ». Tout est manipulation. On parle avec pour objectif d’obtenir une réaction de l’autre. Sinon, pourquoi parler? Si le mari dit à sa femme « la table est jaune », c’est, d’une part pour qu’elle regarde la table, d’autre part pour qu’elle l’approuve sur sa couleur. C’est de la manipulation « instinctive », mais… celle-ci peut se travailler pour être plus efficace. Voyons une puissante méthode de manipulation « préparée » ICI :

 


Vous souhaitez connaitre les méthodes de votre coach séduction sans vous engager? Je vous propose donc une séance d’essai à bas prix !

Vous déciderez du contenu de cette 1 ère séance de 1h30, pour 75e, ainsi que des thèmes que vous désirez voir aborder. En voici trois exemples ICI

 


Draguer ou séduire?

Attention donc à ne pas draguer manifestement ! L’échec probable serait douloureux. De plus, d’après les études du psychosociologue Nicolas Guegen, 94% des dragueurs manifestes sont rejetés. Utilisez des techniques de communication qui vous permettront de provoquer une rencontre qui semblera naturelle.

Comment ? ICI

 


 

 L’homme doit-il payer le restaurant ?

La question est de plus en plus d’actualité, notamment face à la nouvelle indépendance financière des femmes. Elles gagnent à peu près autant que les hommes, donc pourquoi subvenir à leurs besoins? Qui doit payer le premier verre? Qui doit payer le premier restaurant? Faut-il partager ? Ce qu’il faut absolument faire : ICI

 

 

 


Faut-il être beau pour séduire?

L’attraction physique est un élément de séduction parmi tant d’autres. Mais quelle place occupe t-il dans la liste ? Une place prioritaire ? Les hommes recherchent souvent des jolies femmes, est-ce réciproque ? Il n’y aurait alors plus besoin dans ce cas de coaching en séduction, et mon rôle deviendrait limité.  Examinons la réalité ici :

 

 

 

 


 

Un détail (pourtant insignifiant) et tout s’effondre !

Notamment dans les prémices de la vie amoureuse, un détail est susceptible de tout briser, y compris si, comme c’est le cas bien souvent, vous n’êtes absolument pas conscient de l’origine de cette rupture.  Voyons cela « en détail » ICI

 

 


 

 Comment savoir si son partenaire est quelqu’un de « bien », et le restera ?

Beaucoup d’élèves me demandent, lors d’un coaching en séduction, si la personne qu’ils ont rencontrée est suffisamment bien pour eux, ou encore s’il y a des moyens qui permettent de savoir si celle-ci restera aussi agréable qu’elle l’est dans les premières rencontres. Questions certes difficiles, mais les indices qui peuvent constituer une réponse sont ICI

 

 


 

Un coaching séduction juste pour le plaisir

Un coaching en séduction peut vous permettre de trouver l’âme sœur, bien sûr, c’est son but premier, mais il permet également de profiter d’un enseignement agréable. Chaque cours sera pour vous un moment de détente.L’amour serait mystérieux?  Il ne l’est pas dans mon esprit. Le séduction devrait être naturelle? Elle peut être maîtrisée avec quelques séances de coaching en séduction. Laissez vous emporter par une pédagogie passionnante, et profitez de ses effets !

 


 

Qui se ressemble s’assemble ou les opposés s’attirent ?

Ces deux dictons s’affrontent. Lequel est dans le vrai ? faut-il ressembler à son partenaire, que ce soit dans le verbal et le non verbal, ou au contraire avoir des comportements, des idées et une situation opposée par apport à l’autre ? C’est un des sujets qu’un coaching séduction aborde : ICI

 


 

Est ce que votre partenaire est amoureux?

L’homme est non seulement censé faire le premier pas, mais c’est également lui qui doit prendre le risque de proposer un premier baiser.  Cet état de fait lui pose un douloureux problème : comment savoir si elle est intéressée, histoire de ne pas souffrir d’un refus ? La solution peut être abordée dans un coaching en séduction  ICI

 

 

 


 

Votre coach en séduction et ses élèves avec les questions des journalistes

Max 2004 : Patrick, qui sont vos élèves ?

 Mes élèves ont en général entre 25 et 60 ans. Ils m’étonnent régulièrement par leur intelligence, ils ont très souvent réussi leur vie professionnelle mais désespèrent d’en faire autant pour leur vie privée. J’ai ainsi reçu un homme politique anxieux, un écrivain (provisoirement) infidèle, et même un psychologue qui travaillait pour SOS psy ! Il n’y a pas de catégorie socio professionnelle précise. N’importe qui peut désirer à un moment ou à un autre de sa vie obtenir des conseils d’un professionnel qui a passé sa vie à étudier les rapports amoureux. Un peu comme si vous désiriez apprendre à jouer au piano. Vous iriez alors voir un prof qui s’y connait, bien entendu !

La plupart du temps, convaincus de la nécessité d’aimer et d’être aimé, mais souvent étouffés par un travail sans réelle opportunité amoureuse (ingénieur, informaticien… ), ils prennent des cours pour gagner du temps, de la motivation et rendre leur but plus accessible. Un cadre m’a ainsi confié « J’ai travaillé des années pour réussir ma vie pro, j’y suis brillamment parvenu mais je n’en suis pas si heureux… si je réussis grâce à vous ma vie perso, je vous offre le champagne ! ». J’ai effectivement, cinq mois après, reçu une caisse de « Ruinart »  !

 

Max 2004 : Patrick, comment considérez vous vos élèves?

Quitte à étonner certains vendeurs d’illusions que je méprise, je considère l’élève que je reçois comme un proche. Cela me permet de comprendre ses préoccupations, et d’en déduire les solutions propres à son expérience, à sa psychologie et à ses attentes. Je le forme ou l’écoute, selon ses désirs. Certains ont besoin de méthodes précises, en communication ou en psychologie, c’est de la « formation », d’autres préfèrent me raconter leurs parcours amoureux pour obtenir certains conseils à leurs propos, c’est du « coaching » pur. La plupart du temps, j’utilise les deux approches pour permettre la réussite de mes élèves.

Loin des principes immuables des psychanalystes, certains de mes célibataires sont devenus de vrais amis. .

 

FHM 2003 : Parvenez vous à cerner la psychologie amoureuses de vos élèves et en tirer partie?

Oui, bien sûr, cela fait partie de mon travail ! Par exemple, pour un « faux communicant » qui viendrait me consulter, (30% des hommes sont des faux communicants, c’est-à-dire des « affectifs » qui par protection dissimulent leurs sensibilités). je sais qu’il envoie des « ondes » de communicant dans sa vie professionnelle, sociale et malheureusement amoureuse. Il parait donc sociable, charismatique, confiant. Il ne rencontre en conséquence que des vraies communicantes, c’est-à-dire des femmes avec lesquelles il rentrera toujours en conflit ou qui finiront par le rejeter, considérant à tort sa sensibilité comme de la faiblesse. C’est la même chose pour les femmes, comme Isabelle dans « envoyé spécial », qui a dit dans cette émission « je vais voir Patrick Harris parce que je sais que lui, il a les réponses à mes questions ». Il s’agissait également d’une fausse communicante. Elle vit heureuse avec son mari en Martinique, à présent, et il s’agit d’un « affectif », bien entendu !

Je leurs propose donc de modifier leurs principes de séduction, pour qu’ils recherchent et qu’ils trouvent un conjoint en accord avec leurs personnalités : L’harmonie et l’amour qui en découlent légitiment amplement le travail (réel) que je demande à mes élèves.

 

Newlook 2001 : Est-ce qu’un coach en séduction doit apprendre à ses élèves à faire l’amour ?

Patrick Harris: Je dois reconnaître que mon rôle consiste en règle générale à conduire mon élève jusqu’à la relation amoureuse elle-même, et quand celui-ci parvient à atteindre cette relation, il me remercie, il m’offre un cadeau parfois ou encore il m’invite à son mariage, mais il ne me demande pas systématiquement comme procurer du plaisir à sa femme, ou à son homme. Néanmoins, cette situation m’est déjà arrivé, et cela même pendant les premières heures de formation ! Certains sont même presque effrayés par le sujet. D’autres encore estiment que si leurs passés amoureux n’était pas satisfaisant, cela pourrait s’expliquer par une communication sexuelle médiocre. Quand j’ai commencé à exercer le métier de coach en séduction, je répondais aux questions sexuelles de mes élèves en m’appuyant sur mon expérience. J’ai en effet connu intimement environ 400 femmes, et j’en déduisais que j’étais à même de savoir exactement ce que recherchait une femme sous les draps. Mais après plusieurs sollicitations de ce type, j’ai tout de même demandé des conseils à la sexologue qui faisait partie de l’équipe d’Action Séduction, que j’ai fondé, et qui s’occupe de former des personnes qui souhaitent devenir coachs en séduction ( devenircoachseduction.com ). Ses réponses étaient assez proches de ce que je savais du plaisir des femmes : elles font l’amour avec leur cerveau, contrairement à nous, et pour leur donner du plaisir, il est nécessaire de tisser avec elle des relations affectives intenses, sauf exception. Pour elles, l’amour physique ne peut pas être satisfaisant sans amour psychique. Il est donc indispensable de faire durer les préliminaires le plus longtemps possible, et de leurs donner l’impression de s’occuper en priorité à leurs ressentis émotionnels. Ensuite, pour prendre un exemple concret, il ne faut pas négliger le fait que 80% d’entre elles sont clitoridiennes et non vaginales. Cela signifie que les hommes qui désirent leurs procurer du plaisir uniquement par la pénétration font une erreur. Il faut les caresser longtemps, leur dire des mots d’amour, les cajoler… Bref, le romantisme chez un homme est plus utile que ses organes génitaux, comme le disait Brooke Shields !

 


Renseignez-vous : une séance de coaching en séduction d’essai d’1h30 dans mes bureaux (Ou par téléphone) actuellement pour seulement 75 euros au lieu de 147 euros :  06 76 19 55 52

Ou envoyez moi un message ICI