Coaching en séduction ou coaching de couple ?

Le coaching en séduction est, par abus de langage, réservé à ceux qui souhaitent entamer une relation. Mais une fois la relation réussie, une fois le couple formé, la personne se retrouve dans une nouvelle situation toujours aussi épineuse. Celle du couple. Toujours par abus de langage, celle-ci pourrait avoir envie de se tourner vers un « coach de couple ».

Mais il s’agit là encore d’un des paradigmes qui me concerne directement, en tant que coach en séduction ! La raison est d’une simplicité enfantine : pour réussir son couple, il est nécessaire de séduire, encore et toujours, son partenaire… S’il y a un ennui dans la relation de couple, c’est que les rouages de la communication ne fonctionnent pas. Or, la séduction est le principal alliée de la communication.

Je suis donc un « coach de couple » !

J’ai déjà aidé des centaines de couples à vivre sereinement. Pour prendre un exemple, une des principales raison d’une dispute, c’est que l’homme pense ne pas avoir suffisamment de valeur aux yeux de sa moitié. Il se sent « dominé » psychologiquement. De la même façon, la jeune femme a besoin d’être plus ou moins dominée par son mari, quoique de manière bien entendu « bienveillante ». L’analogie suivante est explicite : il est préférable que l’homme soit plus grand, en taille, que la femme. Qu’il domine physiquement. Mais dans ce cas, bien entendu, il n’y a rien à faire. Un homme qui mesure 1m60 va réfléchir quelque peu avant d’épouser une femme d’1m80. Et réciproquement. La domination psychologique, elle, peut être améliorée.

En effet, si un homme est séducteur, il va prendre de la valeur, il va « grandir », sous les yeux admiratifs de sa femme et pour son propre plaisir. La femme, elle, doit éviter d’utiliser excessivement des comportements de « dominante » : faire des reproches, donner des ordres, faire la morale, interrompre… Juste un exemple à ce propos : si la femme interrompt sans cesse son homme, elle lui dit inconsciemment « ce que je dis a plus de valeur que ce que tu dis, donc j’ai plus de valeur que toi, donc je suis la dominante » ! Ceci ajouté à d’autre comportements négatifs peut entraîner la chute du couple vers quatre situations différentes :

1/ L’homme abandonne la partie.

Il se repose devant la télé en laissant sa femme crier. Pourquoi celle-ci hurle sur son mari ? entre autres parce que celui-ci ne participe alors plus aux tâches ménagères. Il n’a pas assez de valeur aux yeux de sa femme, il n’a pas envie d’en perdre davantage en passant l’aspirateur…

2/ L’homme et la femme se disputent sans cesse.

Entre les lignes, la femme dit à son homme « tu n’as pas de valeur ! » et l’homme réponds « si, j’ai plus de valeur que toi, c’est toi qui n’a pas de valeur » !

3/ L’homme devient infidèle.

Il va rechercher de la valeur ailleurs.

4/ L’homme divorce pour la même raison.

Ou c’est la femme qui part pour rechercher un homme de valeur « supérieure ».

On pourrait également parler des 200 000 femmes qui subissent des violences de la part de leurs maris chaque année, ou encore des 123 femmes qui meurent tous les ans sous les coups de leurs conjoints. Mais il faudrait là davantage parler de maladie mentale plutôt que de domination dans ces cas bien entendu inexcusables.

Il existe néanmoins un lien étroit entre la valeur et la séduction. L’homme qui séduit prends de la valeur, la femme qui séduit donne de la valeur à l’homme, et réciproquement. (Réciproquement : il n’y a là, donc, aucun machisme).

C’est la raison pour laquelle un coach de couple a le droit de s’appeler « coach en séduction ». La séduction est à la base de la valeur, de la psychologie, de la communication, c’est-à-dire du couple…

Renseignez vous : 06 76 19 55 52 7j/7

Ou envoyez moi un message ICI