Pourquoi cette question ?

Celle-ci est de plus en plus d’actualité, notamment face à la nouvelle indépendance financière des femmes. Cette interrogation survient de manière récurrente dans les coaching en séduction que je propose car elles gagnent à peu près autant que les hommes, donc pourquoi subvenir à leurs besoins d’entrée ? Parfois même, elles gagnent davantage. Il semblerait donc injuste que l’homme sorte son portefeuille et ce dans tous les domaines de la vie, y compris pour les premiers contacts, c’est-à-dire les premiers verres partagés et surtout le restaurant… aussi gastronomique que cher…

Ma réponse n’est pas la même que celle que les coachs en séduction donnent en général, mais à mon avis, l’homme doit toujours tout payer, ou au moins dans l’entame d’une relation, et ce pour trois raisons :

En référence à la préhistoire

D’une part notre inconscient est apparu, s’est construit et s’est développé pendant la préhistoire, et il en a gardé des séquelles indélébiles. Par exemple, savez-vous que dans 85% des cas, dans la chambre d’un couple, c’est l’homme qui dors à côté de la porte d’entrée ? Car sans le savoir, l’homme se souvient qu’à l’ère préhistorique, l’homme devait nécessairement dormir à l’entrée de la grotte, pour protéger son clan et sa famille des animaux dangereux et des clans rivaux. Or, également, c’est lui qui devait chasser et ramener le mammouth à la maison… Si on fait le parallèle avec notre ère, on va bien entendu être traité de sexiste, puisque les temps et les coutumes ont été bouleversés, et pourtant, dans l’inconscient de l’un comme de l’autre, il faut que ce soit l’homme qui s’occupe de la nourriture, des ressources, et par conséquent de l’argent du couple… C’est la première raison pour laquelle l’homme doit tout payer à sa femme, même si celle-ci gagne deux fois plus, du moins avant la naissance des sentiments.

Par réciprocité

L’inconscient fonctionne (entre autres) avec un procédé psychologique que l’on appelle la « réciprocité ».  Le principe est simple : quand on donne quelque chose à une personne, celle-ci se sent redevable, et a inconsciemment l’envie de renvoyer l’ascenseur. Ceux qui font déguster des pizzas gratuitement dans des supermarchés le savent bien : le client n’achète pas, après avoir goûté le produit, parce que celui-ci est bon, mais parce qu’il souhaite « rendre la monnaie de la pièce ». Or, la seule façon de renvoyer l’ascenseur pour une femme à qui on paye tout, c’est de dire « oui » à l’homme. Le principe ne marche pas systématiquement, bien entendu, le client peut goûter la pizza, dire merci et s’en aller… Mais c’est un procédé qui augmente significativement les chances d’atteindre ses objectifs.

Par générosité

Certes, les femmes sont inconsciemment programmées pour procréer, mais également pour trouver le père « idéal ». Et l’élément de séduction « « générosité » apparaît dans les premiers de la liste. A quoi servirait que l’homme ait des ressources, même confortables, s’il n’accepte pas d’en faire profiter sa femme et surtout ses enfants ? Encore une fois, la femme ne perçoit cet élément que faiblement consciemment, mais en grande partie inconsciemment, et seul ce dernier nous préoccupe, puisqu’il est seul à décider de l’état amoureux.

Comment payer

Attention, il est nécessaire de payer le restaurant avec le plus de discrétion possible, sans faire de crise cardiaque devant la note ! Vous vous levez au dessert, et mine de rien pour réglez l’addition. Quand le repas sera fini, et que la femme voudra « partager », dites-lui négligemment « non non, c’est fait ! Bon, on y va? Je te ramène? ». Elle devrait remercier, mais si dans le cas désagréable elle insisterait « non, je veux payer ma part ! » répondez : « Mais il n’en est pas question ! Attends, tu voudrais m’enlever le plaisir de t’inviter ? Et puis je te rappelle que c’est moi qui t’ai proposé le restau, pas toi ! Allez viens on y va… la prochaine fois ce sera toi si tu veux ! »

Et pourtant, la prochaine fois, à moins que la jeune femme ne soit rentière, c’est encore vous qui allez régler l’addition, notamment si elle aussi, dans le temps, elle vous a offert un cadeau bien agréable !

Transformer votre vie amoureuse ne tient qu’à vous, il vous suffit de contacter le 06.76.19.55.52 

Votre bien dévoué Patrick Harris, coach en séduction : 

Ou envoyez moi un message ICI

 


Autres articles suggérés

Coach de couple

Coaching séduction

Votre coach à Lyon

Coaching seduction